Albert Rousseau

Réjane Sanschagrin
4 avril 2017
René Richard
4 avril 2017

Né à Saint-Étienne-de-Lauzon, en 1909, Albert Rousseau est le fils d’Omer Rousseau et d’Alice Roy. Il était l’aîné d’une famille de six garçons. Artiste-peintre de réputation internationale, il a exposé au Canada, aux États-Unis, et en Europe.

De 1925 à 1931 il s’inscrit à l’École des beaux-arts de Québec. Il a 16 ans. Il récolte plusieurs prix et médailles. À sa sortie de l’École, l’objectif de Rousseau est de consacrer son énergie à peindre son pays et sa Nature. Il peint les grands paysages de Charlevoix avec Marc-Aurèle Fortin, mais aussi avec d’autres peintres québécois, comme René Richard.

Rousseau est un artiste qui cultive constamment son art, expérimentant et variant les textures, les matériaux et les techniques. Son talent pour rendre la lumière et les couleurs est reconnu et apprécié par les collectionneurs. En 1956, il construit son propre atelier de peinture à Saint-Étienne de Lauzon, à côté de sa maison. Il voyage dans les Provinces maritimes, d’où il rapporte des « marines » superbes puis vers l’Ouest canadien où il peint d’extraordinaires totems.

En 1960, Rousseau, avec un tableau intitulé « Maison Chevalier », se mérite le premier prix du concours de la Galerie nationale du Canada sur les « Scènes d’hiver ». Le 23 août 1964 Rousseau inaugure sa première Exposition Champêtre à son atelier de Saint-Étienne.

En 1965, à 57 ans, Rousseau abandonne son travail dans l’hôtellerie pour se consacrer exclusivement à la peinture. Rousseau peint alors, paysages, natures mortes, nus, marines avec une énergie intarissable.

La brillante carrière de Rousseau se poursuit et son art ne cesse d’évoluer. Il peindra sans relâche des œuvres lumineuses, empreintes de joie et de couleurs, jusqu’à sa mort subite en 1982, à l’âge de 73 ans.